Android : les codes secrets pour accéder à des fonctionnalités cachées

Android : les codes secrets pour accéder à des fonctionnalités cachées

Il existe une myriade de codes secrets sur Android qui permettent d’accéder à des informations techniques sur l’appareil, de faire des tests ou actions spécifiques. Plusieurs dizaines, voire centaines de codes secrets peuvent être utilisés sur des smartphones ou tablettes Android. On fait le point sur ceux les plus importants.

Les codes secrets Android ne sont pas à confondre avec les codes USSD (Unstructured Supplementary Service Data) que presque tout le monde utilise ou a déjà utilisé pour interagir avec les services de son opérateur via les réseaux GSM. Orange propose par exemple une vingtaine de codes USSD pour accéder à certains de ses services. Mais ces codes, contrairement aux codes secrets ne dépendent pas d’Android ou des constructeurs, mais des opérateurs.

Le code #123# d’Orange, qui permet de suivre le solde de son crédit, sera par exemple accessible sur n’importe quel OS mobile. Quoiqu’il existe également des codes secrets universels comme le fameux *#06# pour connaître son numéro IMEI. Trêve de bavardages : voici une liste de tous les codes secrets sur Android.

Comment faire fonctionner un code secret sur Android ?

Les codes secrets sur Android se terminent presque tous par un dièse (#) et dans certains cas par un astérisque. Une différence importante entre ces derniers et les codes USSD est qu’il n’est pas nécessaire d’appuyer sur le bouton vert d’appel pour valider le code.

Android : les codes secrets pour accéder à des fonctionnalités cachées

Entrez simplement le code comme si vous vous apprêtiez à composer un numéro de téléphone et si rien ne se passe, c’est qu’il ne fonctionne pas sur votre appareil. Parfois, les codes dépendent également de la version d’Android que vous utilisez. Ces codes fonctionnent par ailleurs même quand aucune carte SIM n’est présente dans le smartphone.

Petit avertissement avant de commencer. Il est important de savoir que certains de ces codes sont susceptibles de modifier les paramètres ou le comportement de votre appareil, le formater, voire de causer des dommages. Ne poussez donc pas trop loin votre curiosité, surtout si vous n’avez aucune idée de ce que vous faites. Et ce, d’autant que les interfaces sont en anglais, pour ceux qui ne sont pas trop familiers avec la langue. Nous avons apposé l’émoji ⚠️ pour signaler un code dangereux pour votre téléphone.

Les codes secrets génériques pour téléphones Android

Voici une liste des codes secrets Android les plus reconnus. Ces derniers permettent d’afficher des informations sur votre appareil, comme l’IMEI. Ils sont en outre sans danger.

Les codes secrets Android pour les tests de matériel

Ces codes permettent de faire des tests matériels sur votre téléphone Android. Il est par exemple possible de faire un test de l’écran, du tactile, des capteurs, du GPS, etc. Ils sont également sans danger.

Les codes secrets Android pour les tests de configuration

Les codes secrets Android pour les développeurs

Les codes secrets Android spécifiques aux fabricants

Codes Samsung

Codes Xiaomi

Codes Realme

Codes OnePlus

Codes Asus

Codes Motorola

Codes HTC

Codes Sony

Codes Nokia

Les codes secrets Android pour effectuer des actions spécifiques

Attention, certains de ces codes peuvent être plus dangereux à l’utilisation. Le dernier notamment, effectuera une réinitialisation complète de votre smartphone Android.

Nous espérons que ce guide vous aura permis d’entrer et de sortir facilement des menus cachés d’Android. Nous mettrons à jour ce guide avec d’autres codes de ce type pour des téléphones spécifiques dès que possible. Dans un autre registre, n’hésitez pas à lire notre dossier pour apprendre comment optimiser la mémoire RAM d’un smartphone Android pour le rendre plus fluide.

La rédaction vous conseille :

  1. Google Chrome : astuces et fonctionnalités cachées du navigateur
  2. Test débit : comment tester la vitesse de votre connexion internet
  3. Windows 10 ou 11 : comment accéder à l’historique du presse-papier ?